Logiciel de taxation ComTrafic sur un PABX Mitel 3300

Logiciel de taxation ComTrafic sur un PABX Mitel 3300

Mitel 3300 : raccordement d’un logiciel de taxation

Prérequis et informations

Pour cette installation il est requis :

  • Un PC avec Windows au moins XP et sur le même réseau que le PABX.

  • Un accès à ce PC avec les droits administrateur.

  • Si possible un accès Internet pour d’éventuelles mises à jour

  • L’adresse IP du PABX et les accès aux différents pare feux pour ouvrir le port de dialogue (par défaut le 1752)

Configuration du PABX

Mitel 3300 est un PBX qui fournit les tickets via TCP/IP, le système de taxation étant ‘client’.

Configurer les paramètres suivants

System Administration > System Options > SMDR Options Assignment
DASS II - Call Charge Information Provided: No
Extended Digit Length: No
MCD - Report Transfers: No
Network Format: Yes
Report Account Codes: Yes
Report Incoming Calls: Yes
Report Internal Calls: No
Report Meter Pulses: No
Report Outgoing Calls: Yes
SMDR Meter Unit Per Station: Yes
SMDR Record Transfer: Yes
System identification
Time Change Reporting: Yes
Twenty-four Hour Time Reporting: Yes
Extended Time To Answer: No
SMDR File Transfer: No
Standardized Network OLI: Yes
Standardized Call ID Format: Yes
Suite Services Reporting: No
Report Internal Unanswered Calls: No
SMDR Extended Reporting Level 1: No
SMDR Extended Reporting Level 2: No
Report Attendant Name: No

 Configuration du logiciel de taxation

Installer le logiciel par le setup, dans ‘type d’installation’ choisissez ‘Réelle’ et dans ‘Modèle de Pabx’ choisissez ‘Mitel 3300’ à la fin du setup lancer ComTrafic pour initialiser la base de données, puis fermez le.

Lancer le logiciel ‘lien.exe’ par le raccourci créé sur le bureau, normalement le PABX est configuré, sauf pour les paramètres d’accès au PBX, donc cliquez sur l’onglet paramétrage, vérifiez que vous avez MI_3300.pbx dans ‘Type de Pabx’ :


Cliquez sur le bouton ‘Modifier‘ :

Modifiez l’adresse pour correspondre à celle du MI 3300 les autres paramètres sont ceux par défaut.

Validez par ‘OK‘ puis ‘Valider‘ dans le menu précédent.

Exploitation de Comtrafic sur plusieurs postes clients

Gestion de plusieurs PC

Sur un réseau local de bonne qualité il est possible d’avoir un accès pour plusieurs utilisateurs.

Pour cela il faut déjà avoir l’installation de base fonctionnelle sur le PC de base que l’on appelle ‘PC serveur’ puis installer un accès sur un autre PC nommé ici ‘PC client’  :

sur le Serveur :

Copiez comtrafic.exe (qui est dans C:\Comtrafic) dans le répertoire ‘datas’ (généralement C:\ComTrafic\Datas).

Partagez sur le ‘PC serveur’, en lecture écriture, le répertoire ‘datas’, typiquement C:\ComTrafic\Datas avec le, ou les PC des utilisateurs et vérifiez que vous y avez bien accès en lecture et écriture et notez son nom de partage à distance exemple //AXP/Datas si le nom de la machine est AXP et le nom de partage est Datas

Le partage peut être réalisé via l’explorateur de fichier ou par commande ex :

net share Datas=c:\comtrafic\datas /GRANT:“Tout le monde”,FULL

Une fois le partage réalisé vous devez le voir en saisissant dans la barre de l’explorateur de fichier \\localhost ou le nom de la machine \\AXP (le nom de la machine peut être trouvé par la commande hostname)

sur le ‘PC Client’ :

  1. Vérifiez que vous voyez bien le partage du serveur, que vous y avez bien accès. Si vous y avez accès via un nom d’utilisateur/mot de passe cochez la case qui mémorise ces informations.

  2. Créez le répertoire d’exécution, typiquement C:\ComTrafic\ et y copiez, à partir du ‘PC serveur les fichiers :

  • C:\ComTrafic\comtrafic.in

  • C:\ComTrafic\comtrafic.exe (ou faire un raccourci vers comtrafic.exe du serveur pour être sûr d’avoir la même version)

  • le répertoire C:\ComTrafic\help\

  1. Modifiez le fichier comtrafic.ini de la manière suivante :

  • Dans BASE indiquez le chemin de la base de données qui est sur le ‘PC serveur’ on doit avoir une ligne qui ressemble à :

BASE=\\AXP\Datas\ComTrafic.mdb

  • Modifiez le type de client pour avoir 2  :

Client=2

  • Modifiez le chemin du fichier de trace  :

TraceFileName=trace.txt

En option

  • Modifiez éventuellement le chemin des rapports (mais il faut les copier à partir du serveur) :

Reports=C:\ComTrafic\datas\Reports

Vous pouvez ensuite créer un raccourci et tester.

Comtrafic comme logiciel de facturation opérateurs 1/2 : principes

Comtrafic comme logiciel de facturation opérateurs 1/2 : principes

Comtrafic est conçu à l’origine pour la facture et l’analyse de trafic sur un PBX privé, mais il est parfois utilisé comme logiciel de facturation pour des opérateurs télécoms ‘marque blanche’ ou ‘virtuel’. Cet article décrit les principes et limites de cet utilisation et sera suivi d’un deuxième qui l’illustrera avec un exemple de configuration des factures.

Principe de facturation télécoms unifiée

Les opérateurs virtuels servent d’intermédiaires entre leurs clients et les grands opérateurs télécoms en proposant des offres globales en téléphonie fixe mobile et Internet. Pour facturer ils ont le choix entre plusieurs solutions :

  1. Utiliser le logiciel fourni par un seul opérateur, mais dans ce cas ils sont obligés de passer tous leurs achats par celui ci et ne peuvent faire jouer la concurrence.
    • Avantages : simplicité, automatisation des factures et parfois gratuité.
    • Inconvénients : pas de concurrence entre opérateurs.
  2. Utiliser un logiciel tiers qui gère le multi opérateur.
    • Avantages : Multiopérateurs, choix des tarifs de facturation.
    • Inconvénients : peut être complexe à mettre en oeuvre, coût.
  3. Collecter et consolider les factures opérateurs ‘à la main’ via un tableur et générer une facture à partir des données obtenues.
    • Avantages : Multiopérateurs, choix des tarifs de facturation.
    • Inconvénients : Chronopage,  pas d’automatisation.
  4. Développer une ‘passerelle’ entre les informations opérateurs et un logiciel de facturation.
    • Avantages : Multiopérateurs, automatisation des factures, choix des tarifs de facturation.
    • Inconvénients : peut être complexe à mettre en oeuvre, coût.

A partir d’un certain nombre de clients et pour des configurations multiopérateurs, c’est la deuxième solution qui est la plus utilisée et Comtrafic fait partie des solutions logicielles utilisables.

Architecture pour une facturation opérateurs ‘marque blanche’

L’architecture d’une installation de Comtrafic pour une fonction de facturation ‘opérateur virtuel’ est fondamentalement la même que pour une utilisation en interne d’une entreprise et est accessible avec le logiciel de base, seule exception : la gestion du multi tarifs, qui permet d’avoir des tarifs différenciés par opérateur ou par client, n’est pas incluse.

La mise en place se fait donc en configurant le logiciel de la manière suivante :

L’intégration des données de communications

Si on gère plusieurs opérateurs ceux ci sont vus comme plusieurs PABX. Il faut donc créer un PBX par opérateur comme décrit ici : https://comtrafic.com/infos-blog/analyse-de-trafic-configuration-heterogene-multi-pabxipbx/

Dans le nom du PBX saisir le nom de l’opérateur, pour la majorité d’entre eux l’intégration des tickets se fait via une API Web ou par transmission de fichiers.

blank

La gestion des clients

Les clients sont créés dans l’annuaire, sous la dénomination ‘services’. Il est impératif que ‘facturable’ soit coché et que le taux de TVA soit correct (1 pour le taux par défaut, 0 pour aucune TVA…) Le ou les adresses mails sont à saisir si on veut envoyer les factures par mail.

blank

Configuration et édition des factures

Généralement les éditions de factures sont faites par le menu rapports, dans lequel on choisit le rapport le plus pertinent (généralement ‘facturation mois dernier‘) dont on paramètre le format. Les éditions de factures sont automatisables par les ‘tâches planifiées’ de Windows.

Les rapports fournis avec Comtrafic sont paramétrables à plusieurs niveaux :

  • Les entêtes et pieds de pages sont modifiables, ainsi que le logo intégré.
  • Pour les rapports créés et utilisés via le menu rapports on peut aussi modifier la requête et le titre du rapport.
  • Un éditeur de rapport est intégré et permet de configurer celui ci en profondeur.

Une fois le rapport paramétré, il est possible de paramétrer les noms des fichiers édités avec possibilité d’intégrer le nom du client et le mois de facture dans le nom de fichier.